Selon l'ONG Portes Ouvertes, les réfugiés chrétiens d'Irak sont discriminés par des employés du HCR et des ambassades occidentales...

En Syrie, les équipiers de l'ONG Portes Ouvertes ont recueilli des témoignages bouleversants de réfugiés chrétiens irakiens. Ils se disent victimes d'injustices de la part d'employés du HCR et des ambassades occidentales.

« Ces chrétiens qui fuient la persécution en Irak nous racontent qu'ils sont discriminés par les institutions sensées leur venir en aide. Dans le contexte actuel où la guerre d'Irak attise la haine entre chrétiens et musulmans au Moyen-Orient, les responsables du HCR et des ambassades devraient s'assurer du traitement équitable de tous les réfugiés, quelle que soit leur croyance » estime Michel Varton, directeur de Portes Ouvertes France.

A Damas, la capitale de la Syrie, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), a ouvert un bureau. Les réfugiés irakiens s'y pressent, ainsi que dans les ambassades occidentales, dans l'espoir d'obtenir un visa pour l'Occident, mais ceux qui sont chrétiens subiraient de fortes discriminations.

Les équipiers de Portes Ouvertes présents sur place ont entendu des témoignages bouleversants de la part de chrétiens réfugiés d'Irak (pour des raisons de sécurité, les témoignages sont anonymes) :

« J'ai vu que les formulaires des chrétiens sont systématiquement rejetés alors que ceux des musulmans sont immédiatement approuvés. Cela s'est vérifié des milliers de fois. Chaque famille peut vous raconter un exemple vécu » affirme un réfugié chrétien irakien en Syrie.

Une autre chrétienne réfugiée en Syrie avec ses quatre enfants nous raconte que son mari a été assassiné en Irak en raison de sa foi. Elle veut quitter la région et a frappé à la porte du HCR et des ambassades, mais, « à chaque fois, mon dossier disparaît et je dois tout recommencer » nous dit-elle.

Un responsable chrétien rencontré sur place explique : « Le problème vient du fait que la plupart des employés du HCR et des ambassades qui accueillent les réfugiés sont des musulmans. Ils ne veulent pas entendre que nous sommes persécutés par d'autres musulmans en Irak. C'est une situation que la plupart des hauts fonctionnaires ignorent. »

Le problème s'étendrait également aux traducteurs accompagnant les délégations du HCR et des ambassades lors des visites aux réfugiés. « Les traducteurs déforment ce que nous racontons. Nous ne pouvons pas nous plaindre ouvertement, cela nous amènerait des problèmes supplémentaires » explique un autre réfugié chrétien.

Plus grave encore, des réfugiés chrétiens auraient été menacés et frappés. « Leurs agresseurs étaient au courant des détails de leur histoire. Qui a pu leur raconter ces détails sinon les employés du HCR ou des ambassades occidentales ? » demande un responsable chrétien sur place.

Environ 10 000 chrétiens irakiens, fuyant la guerre, se retrouvent en Syrie, un des rares pays à accepter des réfugiés en grand nombre. Tous ont connu de près ou de loin la persécution en Irak et beaucoup ne voient aucun avenir au Moyen-Orient et souhaitent tout simplement quitter la région.

A l'automne dernier, Portes Ouvertes a lancé une opération d'aide d'urgence pour ces chrétiens déplacés, ainsi qu'à ceux réfugiés au Kurdistan et en Jordanie.

Au travers des églises locales et d'organisations partenaires, environ 1500 familles chrétiennes déplacées à l'intérieur de l'Irak ont reçu une aide d'urgence avant et pendant l'hiver. L'aide continue, notamment sous la forme de micro-crédits, pour permettre aux réfugiés de créer de nouvelles activités économiques sur place.


AFP - News Press : 13/08/2008

Selon l'ONG Portes Ouvertes, les réfugiés chrétiens d'Irak sont discriminés (AFP)

http://www.newspress.fr/communique_205819_3526.aspx (News Press)

Syrie : Les réfugiés chrétiens d'Irak seraient discriminés (Portes Ouvertes)